Mardi 22/01 | 18.30 – 21.30

Médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle

 

L’immigration en France : pour questionner notre passé et mieux comprendre notre présent

Cette soirée sera précédée par le vernissage des expositions présentées par la Bibliothèque universitaire à 17h30.

L’histoire de l’immigration en France dans les années 30: pour questionner notre passé et éclairer notre présent

Objectifs de la soirée

Même si l’histoire ne se répète jamais tout à fait, en quoi le détour par les années 30 permet-il d’avoir le recul critique nécessaire?

Il ne s’agit pas de comparer mais de mettre à distance le présent pour éclairer et tenter de « comprendre », au-delà du goût du sensationnel et de l’immédiateté trop souvent cultivé, notamment par les médias.

Programme de la soirée

Courte introduction

  • Les droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux: mais encore? Intervention de la Présidente de Terre des Hommes France (vidéo)
  • Présentation rapide de la soirée


Projection : Ellis de JR 

un court métrage avec Robert de Niro, illustrant les conditions d’accueil des migrants aux Etats Unis, dans le centre d’Ellis Island

Lecture à voix haute

en turc puis en français, d’un poème de Berthold Brecht,sur le sens du mot « émigrant » (1937) par Hulya Eren, réfugiée politique turque

Intervention de Jean Sébastien Noel 

maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de La Rochelle

Le propos central sera l’évocation de la place réservée aux immigrés dans la France des années 30. Nos ancêtres ne sont pas tous des Gaulois. Dans l’entre-deux-guerres, la France est une terre d’immigration alors que, dans le même temps, les autres pays européens sont très majoritairement des terres d’émigration.

Dans notre pays, à l’époque des années 30, comment les personnes migrantes ont-elles été accueillies? Avec quelles atteintes à leurs droits économiques, sociaux, culturels?

Et pourtant, quels enrichissements pour notre vie collective dans tous les domaines, que ce soit politique, économique, culturel8 

Temps d’échanges

Pause

Projection « La Noire de…. » (1966),

long métrage d’ Ousmane Sembene, prix Jean Vigo, précédée d’une présentation par Thi Bich Lien Pham, étudiante en master

I

 

Mercredi 23/01 | 18.30-21.30

Médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle 

 Accueillis/accueillants ou: peut-on vraiment parler « d’accueil » ?


Programme de la soirée

Rapide introduction  

  • Regards croisés
  • Présentation de la soirée

Deux courts-métrages « choc »

  • Aïssa, de Clément Tréhin-Lalanne
  • Rétention, de Thomas Kruithof

Table ronde

  • Guillaume Marsallon de la Cimade,
  • Didier Meyerfeld de Solidarité Migrants et Parler français,
  • Quitterie de la Noé, psychologue, 

aborderont la question de l’accueil sous différents angles: le droit et les politiques, les solidarités, nos comportements individuels.

La séquence se terminera avec les poètes…

  • Texte: Patrick Chamoiseau
  • Interprétation: Sénégal Acoustic

Pause 

Dernier court-métrage, pour ceux qui le souhaitent

  • Journée d’appel, de Basile Doganis


Jeudi 24/01 | 18.30 – 21.30

 

Médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle

Partir . Partir de… partir vers… dans tous les cas, on quitte un lieu, des proches.


Qui vit à l’étranger marche dans un espace vide au-dessus de la terre sans le filet de protection que tend à tout être humain le pays qui est son propre pays, où il a sa famille, ses collègues, ses amis, et où il se fait comprendre sans peine dans la langue qu’il connaît depuis l’enfance
(Kundera : L’insoutenable légèreté de l’être.)

Programme  de la soiréeP

Courte introduction

  • Les droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, mais encore? Intervention de la Présidente de Terre des Hommes France (vidéo)
  • Présentation rapide de la soirée

Parcourir une partie du monde pour mieux vivre : entre espoirs, résistances et se résigner

Intervention d’Olivier Clochard, géographe, chargé de recherches au CNRS, co-directeur de Migrinter, membre de Migreurop.

Dans ce cadre, Olivier Clochard nous fera partager à la fois ses connaissances de géographe et ses convictions de militant

Temps d’échanges

Pause

La Pirogue. Film long métrage

de Moussa Touré d’après le roman d’Abasse Ndione

La soirée sera illustrée de plusieurs « virgules  » proposées par Christine Kunz*

* Christine Kunz

Depuis toujours, son écriture est intime, spontanée et thérapeutique. Sa rencontre avec. le spam, en 2005, fait sauter le verrou qui interdisait d’être, de dire, de s’affirmer.Alors, elle ouvre, en elle d’abord, pis pour l’autre. Ouverture de micros, de scènes, création d’ateliers d’écriture et d’espaces d’expression libre. Depuis 2007 et la création de Slamamer – première scène ouverte de spam poésie de La Rochelle – elle ne cesse de dire et de faire dire, de mettre du léger dans les mots et des mots dans le léger.

Citer tous les projets auxquels elle a participé serait fastidieux; on peut toutefois mentionner, au Museum d’Histoire Naturelle de La Rochelle, en 2014-2015 l’animation d’ateliers d’expression sur le thème du métissage dans le cadre de la carte blanche à Milk Coffee & Sugar (Gaël Faye et Edgar Sekloka) dont la restitution se déroula à La Sirène. En 2016, elle crée avec Floriane Durey et Sophie Bobineau le festival « Vibrations Poétiques », qui invite chacun à écrire, débutant ou confirmé, en mêlant les modes d’expression: écriture poétique, oulipienne, dansée, théâtrale, collages, chansons, etc. En 2017, elle participe au projet « Stand up » auprès de jeunes de Mireuil et … de moins jeunes, avec Edgar Sekloka, rappeur parisien. Cette même année, d’autres interventions l’amènent au collège de l’Atlantique (Aytré), mais aussi à participer au mois des Elles à La Rochelle et à être invitée sur le Salon du livre u féminin ainsi qu’au Salon du Livre et des Droits de l’Homme à Saintes.Paragraph

En parallèle, depuis 2017, Christine consacre de plus en plus de temps et d’énergie à son projet personnel le Big Bass Band, co-créé avec Frank Nelson, bassiste et compositeur. Le premier album, éponyme, est sorti en auto-production en avril et le spectacle est en cours de création. (https://www;bigbassband.com)

Début 2018, nous rencontrons Christine Kunz, en assistant à la restitution du projet « Paroles d’Humains » à la médiathèque Michel Crépeau. C’est le collectif Actions solidaires qui porte ce projet, dont l’idée est de créer un groupe de personnes de toutes origines, de les inviter à écrire et de les accompagner jusqu’à l’enregistrement de leurs textes et jusqu’à la scène. Le lien se développe entre des gens d’ici et des gens d’ailleurs, migrants qui arrivent, pour certains très récemment en France. Des textes forts émergent, ensemble et en solo.

Christine ponctuera de poésie la soirée « Partir » du 24; elle sera également présente sur le Forum du 26.



Vendredi 25/01 | 18.30 – 21.30

 

Médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle


 Le changement climatique est une réalité aujourd’hui.

Au-delà de ses manifestations extrêmes (ouragans, incendies, inondations) qui provoquent une fuite des personnes concernées,  le phénomène des migrations climatiques  est complexe dans sa causalité. Les populations ne quittent pas leur terre uniquement en raison de la modification du climat mais par une suite de facteurs convergents où la pauvreté semble déterminante.

 

Programme de  la soirée

Regards Croisés


La première édition de ces « regards croisés » sera consacrée aux migrations forcées, parce qu’elles ont des conséquences dramatiques pour les personnes concernées – en particulier les femmes et les enfants – et parce qu’elles suscitent des réactions trop souvent marquées par l’ignorance et son cortège de peurs et d’idées reçues.


Samedi 26/01 | Le forum

La vocation de ce  forum est de permettre à chacun de s’exprimer

Grand Hall du Musée maritime (9h30 à 17h)

Un forum ouvert, c’est quoi ?

Il s’agit d’une méthode d’intelligence collective,   pour  réfléchir et produire des éléments de réponses à un questionnement précis, formulé en amont du forum.C’est un format adapté aux « grands » groupes, entre 50 et 80 participants. Ici, pas d’experts ou de hiérarchie détenant un savoir supérieur, ce sont les participants qui savent et qui définissent leur ordre du jour. Ils proposent un sujet de discussion en début de matinée (exploration de la thématique) et en début d’après-midi (choix des actions à mettre en œuvre). Ce format suscite créativité et engagement, et permet, en peu de temps, d’échanger et d’aboutir à un plan d’actions. Tous les ateliers s’auto-organisent et produisent un rapport de discussion immédiatement disponible pour tous et diffusé à l’ensemble des participants après l’évènement.Ce dispositif, à la fois convivial et studieux permet d’obtenir des résultats avec un engagement réel lié au processus de co-construction des plans d’actions. 

Alors, le Forum ouvert du 26 Janvier ?

Animé par deux coaches professionnelles de l’association « Les Orpailleuses » (www.lesorpailleuses.com), le Forum ouvert du 26 Janvier sera un forum citoyen  consacré à la question suivante :

« Les migrants sont notre passé, notre présent et notre futur. Comment mieux s’engager individuellement et collectivement pour  convaincre et agir ? »

Pour y participer 

Ouverte à toutes et à tous, la participation au Forum se fait uniquement sur inscription à l’adresse : desce.regardscroises@gmail.com.

Une participation de 10€ est demandée pour couvrir les frais de restauration du midi. Au moment de l’inscription, merci de penser à adresser cette participation par chèque à l’adresse suivante :                                  

Délégation départementale de Terre des Hommes                                   4, rue de l’Ajonc                                    17137 L’Houmeau